Études du GREB

Études sur l’énergie

|||RetourEtudes.html
 
 

Rapport #4:  État et perspectives énergétiques et mondiale et québécoise

Une vision plus large de l’ensemble de l’énergétique est nécessaire avant d’amorcer une planification énergétique à long terme.  Ce rapport dresse d’abord les perspectives futures de production énergétique disponible pour la consommation québécoise. Il estime ensuite, selon divers critères, les trajectoires possibles de la consommation d’énergie dans les prochaines années. Puis, il propose un cadre réaliste pour une future planification énergétique, en combinant la production des différentes filières au sein de divers scénarios. Les émissions de gaz à effet de serre provenant de la consommation d’énergie y seront aussi évaluées.

EtatPerspectivesEnergetiquesQC.pdf - Avril 2008 - 864 Ko


Les trois rapports qui suivent ont précédé la publication du rapport #4.  Ils sont essentiels à la compréhension des bases de l’énergétique.


Rapport #1:  Substitution énergétique, mythe ou réalité?

Principalement en raison de la préoccupation croissante concernant le réchauffement climatique, certaines filières énergétiques sont perçues depuis plusieurs années comme solution à cette problématique car elles pourraient se substituer aux sources d’énergie fortement émettrices de gaz à effet de serre. 

Mais qu’en est-il vraiment de la substitution énergétique?

Peut-on vraiment éviter de consommer tout ce charbon et ce pétrole en les substituant par

des sources plus propres?

Les productions supplémentaires par des sources «propres» d’énergie ne font-elles pas

que s’additionner à la consommation totale d’énergie?

Quelles sont les conditions qui permettraient effectivement à la substitution énergétique

d’avoir un impact réel et concret sur la consommation d’énergie et l’émission de gaz à

effet de serre?

Substitutionenergetique.pdf - Octobre 2007 - 400 Ko


Rapport #2:  L’économie d’énergie dans un libre-marché est-elle illusoire?

Depuis les chocs pétroliers des années 1970, de nombreux efforts ont été consentis à rendre la production industrielle de plus en plus efficace énergétiquement. Les promoteurs de l’efficacité énergétique, tout comme ceux de l’écoefficacité, promettent des économies d’énergie par l’utilisation de techniques ou de technologies plus efficaces ou par des modifications de certaines de nos habitudes de consommation. Effectivement, une diminution de la consommation directe d’énergie peut être mesurée par l’utilisateur de l’approche d’efficacité énergétique, que certains appellent des négawatts. 

Mais l’utilisation des méthodes d’efficacité énergétique depuis les années 1970 a-t-elle généré jusqu’à présent de réelles économies globales d’énergie?

Economieenergieillusoire.pdf - Novembre 2007 - 400 Ko


Rapport #3:  Quel rendement sur notre investissement énergétique?

Nous vivons dans un univers où l’énergie est essentielle à tous les processus.  Dans ce troisième volet sur l’énergétique régionale du Saguenay—Lac-Saint-Jean, nous mettrons en évidence l’importance de l’évaluation de l’énergie nette dans le

choix et l’usage des filières énergétiques. Celle-ci se révèle cruciale dans un contexte de resserrement des approvisionnements énergétiques comme celui dont nous commençons à entrevoir les premiers signes.

Energienettefilieres.pdf - Février 2008 - 236 Ko


  1. PucePatrick Déry a aussi publié une étude sur la problématique du phosphore en agriculture.  Rendez-vous à l’onglet Études sur le phosphore.

  2. PuceConsultez la page Publications pour l’ensemble des publications du GREB.

Une étude fondamentale pour l’avenir énergétique du Québec

Ces rapports sont été commandés par le Conseil régional de l’environnement et du développement durable (CREDD) du Saguenay-Lac-Saint-Jean et réalisés par Patrick Déry.  Ces quatre volets d’une même étude qui dresse un portrait global de la situation énergétique du Québec.

Patrick Déry, physicien,

spécialiste en énergétique

Chercheur principal au GREB

|||RetourEtudes.html